N’importe qui de sensé suffit à les divertir : ils lui parlent de leurs plaisirs et de leurs affaires avec la même franchise qu’ils le feraient à un autre

Ce que Hume nous montre évidemment ici, c'est que l'homme normal est bien peu capable d'amitié, parce qu'il n'a qu'un goût assez grossier, qui ne lui permet pas de distinguer beaucoup entre les gens. On devine aussi que les gens ordinaires n'ont que des sentiments assez communs, qui leur permettent d'entrer très immédiatement en conversation, même intime (dans la mesure où ils peuvent avoir une intimité), parce que leurs plaisirs et leurs affaires sont assez similaires.